Cet article contient tout ce que vous devez savoir pour installer correctement la Google Search Console. Si vous débutez dans le domaine du référencement, je vais vous montrer comment démarrer avec GSC (Ex GWT).

Comment ajouter votre site dans la Google Search Console ?

  1. Commencez par vous connecter à la Google Search Console, puis cliquez sur le bouton « Ajouter une propriété »
  2. Copiez et collez l’URL de votre page d’accueil dans le champ proposé
  3. Pour terminer il faut maintenant faire vérifier votre site.

Il y a 7 façons de faire vérifier votre site. Voici les 3 moyens les plus simples:

  • En utilisant un fichier HTML: Téléchargez le fichier HTML que Google vous fournit directement à la racine de votre site web.
  • En ajoutant un enregistrement CNAME ou TXT: Vous allez devoir ajoutez un enregistrement CNAME ou TXT spécial aux paramètres de votre domaine (ça se fait auprès de votre fournisseur de nom de domaine).
  • En ajoutant un morceau de code HTML: Il vous suffit de copier un petit extrait de code (une balise HTML) et de le coller dans la section <head> du code source de votre page d’accueil.

Remarque: assurez-vous de vérifier les versions HTTPS et non HTTP de votre site. Cela signifie que vous devez faire l’ajout de https://exemple.fr ET http://exemple.fr en tant que propriétés distinctes.

Une fois que vous avez fait cela, vous pouvez passer à l’étape suivante.

Choisissez un « domaine préféré »

Cela indique à Google d’utiliser la version «WWW» ou non-www de votre site. Par exemple, Google peut voir vos URL sous la forme:

  • https://exemple.fr
  • Ou  https://www.exemple.fr

Personnellement, je n’aime pas les URL sans le www mais vous êtes libre de faire comme bon vous semble car cela n’a aucun impact sur votre référencement. Alors pourquoi est-ce important ?

La version que vous choisissez ici est la version qui apparaîtra dans les résultats de la recherche. Donc, si vous utilisez une version « www », votre site aura un « www » dans les résultats de recherche.

Remarque importante: il existe une option « Ne pas définir de domaine préféré » mais je ne le recommande pas. Comme le dit Google : « Si vous ne spécifiez pas de domaine préféré, nous pouvons traiter les versions www et non-www du domaine comme des références séparées vers des pages distinctes. » Cela peut rendre vos backlinks beaucoup moins puissants. Veillez donc à ne pas choisir «Ne pas définir de domaine préféré».

Astuce: Pensez sur votre serveur à configurer une redirection automatique de type 301 qui redirige le trafic et les liens de votre nom de domaine non préféré à la version préférée. Par exemple, tous les liens pointant vers https://exemple.fr/ redirigent automatiquement vers https://www.exemple.fr/. C’est bien meilleur pour l’expérience utilisateur et le référencement.

Définissez votre pays cible

Google fait un très bon travail pour déterminer le pays ciblé par votre site. Pour ce faire, ils examinent des données telles que:

  • Votre extension de nom de domaine (par exemple: .fr pour les sites français)
  • L’adresse indiquée sur votre site web
  • Votre emplacement de serveur
  • Le pays dans lequel vous recevez le plus de backlinks
  • La langue dans laquelle votre contenu est écrit (anglais, français, etc.)

Cela dit, plus vous pourrez donner d’informations à Google, mieux ce sera.

  1. Dans la colonne de gauche cliquez « Trafic de recherche », puis sur « Ciblage international »
  2. Allez sur l’onglet « Pays »
  3. Cochez la case « Utilisateurs cibles dans »
  4. Sélectionnez votre pays cible dans la liste déroulante.

Associez Google Analytics à la Google Search Console

En 2013, Google a transféré toutes les recherches sur HTTPS . C’était génial pour la sécurité. Mais c’était une vrai déception pour les propriétaires de sites web car soudainement, des données de mot-clé inestimables ont disparu de Google Analytics. Actuellement 90% des mots clés dans google Analytics sont réunis dans la catégorie (not provided).

La bonne nouvelle ? Il existe un moyen simple de récupérer certaines de ces données. Il suffit de lier Google Analytics à votre compte Google Search Console. Voici comment comment faire en quelques clics:

  1. Ouvrez votre Google Analytics . Ensuite, cliquez sur le bouton “Admin” en bas du menu de gauche.
  2. Cliquez sur le lien « Paramètres de la propriété ».
  3. Faites défiler la liste jusqu’à ce que vous aperceviez le bouton «Ajouter la console de recherche». Cliquez dessus !
  4. Cliquez sur « Ajouter ».
  5. Faites défiler la liste jusqu’à trouver votre site web, cochez la case correspondante et cliquez sur «Enregistrer».

Vous avez terminé ! Google Analytics et Google Search Console sont maintenant liés. Vous avez maintenant accès aux données suivantes

  • Les pages de destination avec données d’impression et de clic
  • Les données relatives aux impressions, aux clics, au CTR et à la position par pays
  • Les données de mots-clés (pas tous mais entre 50 et 60%)

Vérifiez les problèmes de sécurité

On est bientôt à la fin il nous reste encore à vérifier si vous avez des problèmes de sécurité susceptibles de nuire au référencement de votre site.

Pour ce faire, cliquez sur « Problèmes de sécurité » et voyez ce que dit Google sur votre site si il n’y a rien à faire tant mieux 😉

Ajouter un plan Sitemap

Si vous avez un petit site, vous n’avez pas d’obligation de soumettre un sitemap à Google mais pour les grands sites (comme les sites de e-commerce avec des milliers de pages ou les blogs avec beaucoup de contenu), un plan du site est indispensable.

Tout d’abord, vous devez avoir un plan du site dans votre site internet (voyez avec votre développeur, ou alors cherchez dans les options de votre CMS pour voir si il en existe un par défaut). Il faut que vous récupériez le lien de votre sitemap qui est souvent de la forme suivante https://www.exemple.fr/sitemap.xml

Voici comment soumettre ce lien à Google:

  • Accédez à la nouvelle interface de la Google Search Console en cliquant sur le bouton bleu « Utilisez la nouvelle search console » (vous verrez le nouveau GSC dans toute sa splendeur)
  • Cliquez sur le bouton “Sitemaps” dans la colonne de gauche
  • Collez votre URL et cliquez sur « Envoyez ».

Et voilà c’est fait !

On arrive au bout de cette présentation de Google Search Console et je pense rédiger un prochain article sur l’utilisation de la Search Console alors si vous voulez que cet article soit le suivant n’hésitez pas à partager celui-ci un maximum !

Source: Traduction et Adaptation d’un article de Backlinko